Histoire de chats – septembre 2016

lal

Le 31/08/2016, en rentrant de vacances, mon chat, Gary, s’est échappé de la voiture. Le chien avait ouvert la fenêtre pendant que nous déchargions les bagages. Le soir même, je l’appelais autour du tribunal de Clermont Ferrand. J’habite rue Ste rose et j’ai appelé ou plutôt sifflé toutes les nuits pendant 4 jours. Parallèlement j’avais imprimé des affiches de l’annonce que j’ai passée sur CHAT PERDU ET TROUVE. ORG (une centaine distribuées partout dans le secteur) A vérifier régulièrement, elles sont arrachées donc ne pas hésiter à en remettre.

Dès la distribution des affiches, à part quelques signalements erronés, mon chat a été signalé rue de la Garde et dans l’école Edgar Quinet. J’ai donc assailli ce quartier, de jour comme de nuit aux heures calmes. Mais rien pas un miaulement, ni un signe de lui…..

J’ai fini à l’APA pour vérifier qu’il n’y était pas au 15èmejour et une jeune fille blonde que je remercie encore m’a encouragée à continuer d’appeler me disant que les chats avaient un instinct de survie exceptionnel. J’ai donc continué…..

Le dimanche 18 Septembre, j’ai élargi mon cercle de recherche à partir de l’école avec ma voiture, je faisais des arrêts réguliers pour appeler moteur coupé. Après 2h de recherche, j’ai garé mon véhicule et je remontais chez moi par la rue Fontgiève au lieu de couper par le tribunal. J’avais un vague sentiment de l’avoir entendu de mon balcon vers le haut de la rue mais à force j’entendais ses miaulements partout !!!

La dernière rue avant Gaillard, j’ai sifflé et j’ai eu un hurlement miaulé en retour, je me suis avancée avec mon chien et Gary est sorti se frotter contre le chien. Nous étions à 50m de chez moi, il était remonté à ma voix presque chez nous. Il y avait une porte de grange dans cette rue avec des trous, un magnifique repère pour un chat apeuré.

18 jours dans la rue pour un chat du bengal gâté, pourri c’est un exploit qui devrait redonner du courage à tous ceux qui ont perdu leur chat. Il était amaigri mais pas trop et je pense qu’il aurait survécu encore plus longtemps ou que quelqu’un le nourrissait. Donc j’encourage tous ceux qui perdent leur chat à utiliser la méthode de Patricia Franckhauser, celle que j’ai utilisée et de persévérer, ça marche !