BINGO RETROUVE GRACE A SON TATOUAGE

Notre chat Bingo avait disparu dans la nuit du vendredi 10 au samedi 11 juin à Chamalières, vers la voie ferrée sous le parc Bargoin.

Nous ne nous sommes tout d’abord pas trop inquiétés, il lui était déjà arrivé de s’absenter quelques jours. Nous avons tout de même fait le tour du voisinage pour vérifier qu’il n’était pas enfermé dans une cave ou un garage. Nous l’avons cherché, appelé autour de la maison …

Puis en début de semaine, nous avons contacté les cliniques vétérinaires, la voirie, l’ICAD (il était tatoué) etc., et mis des annonces sur plusieurs sites; nous avons fait faire des affiches que nous avons collées un peu partout dans Chamalières et Royat et chez les commerçants, en nous concentrant vers le quartier de l’hôtel Radio à Chamalières, où un chat lui ressemblant avait été repéré.

Merci d’ailleurs en particulier à Sacha, adhérente à Chats des rue 63, d’avoir participé aux recherches et d’avoir ouvert l’œil. Nous sommes même retournés à Beaumont, à l’endroit où il avait été recueilli par Chats des Rues 63 il y a un an et demi à peu près.

Tout cela en vain, et pour cause….

Nous commencions à désespérer quand j’ai reçu un appel d’une randonneuse qui avait repéré un chat très semblable à Bingo vers le Puy-de-Dôme, à Ceyssat. La description correspondait, mais j’avoue que la distance me paraissait trop grande (10km), d’autant plus que Pet Alert 63 signalait la disparition d’un chat roux à Ceyssat; il a fallu que je reçoive un message de l’ICAD le lendemain 19 juin  pour me confirmer que c’était bien lui.

Comment il s’est retrouvé là, c’est un mystère que nous n’éclaircirons jamais (c’est un mâle, mais il est castré). Nous avons récupéré notre Bingo amaigri et fatigué, avec quelques tiques, mais en bonne santé et demandeur de câlins (de croquettes et de sommeil aussi!).

Merci beaucoup à Marie qui l’a recueilli à Ceyssat en attendant que je puisse aller le chercher, j’espère qu’elle retrouvera son chat bientôt.

C’est grâce à son tatouage que nous l’avons retrouvé, et je ne peux qu’engager vivement les propriétaires d’animaux à les faire identifier, par puce ou par tatouage; ça ne prend pas longtemps et ça ne coûte pas grand-chose par rapport aux heures d’inquiétude que l’on peut vivre suite à la disparition de son animal. 

bingo2