La chronique de Lulu – Juillet 2017

ELLES N’EN PEUVENT PLUS !

 

Nos bénévoles sur le terrain sont découragées, elles craquent !!

Elles n’en peuvent plus de voir la souffrance des chats dans la rue !

Malgré la campagne de stérilisation gratuite des chats errants que l’APA a organisée pendant 3 mois au début de l’année, notre association reçoit au minimum 2 appels par jour pour des chattes avec leur portée, pour des chats malades … C’est de pire en pire chaque année.

Les salauds – désolé il n’y a pas d’autre nom possible – continuent à abandonner leur chat n’importe où, à laisser leur chatte faire des petits et à jeter les portées.

Nous ne pouvons pas répondre à tous les appels au secours ! Que faire ? Que faire des chatons de 4 mois qui n’ont eu aucun contact avec les humains et ne sont plus socialisables ? Que faire de ces mères chattes qui ont survécu dans la rue et sont de vraies sauvageonnes ?

 

Faites stériliser vos chats, faites les identifier.

ALERTEZ VOTRE MAIRIE DES QU’UN CHAT INCONNU RODE PRES

DE CHEZ VOUS AFIN QUE LA FOURRIÈRE LE RÉCUPÈRE.

Ne laissez pas un chat errer longtemps dans votre quartier, s’il est perdu ses maîtres pourront le retrouver à la fourrière.

S’il a été abandonné, si vous ne voulez pas le garder et qu’aucune association ne puisse le récupérer, vous lui éviterez, en le faisant capturer par la fourrière, de mourir à petit feu dans la rue, sans abri et non stérilisé. Il aura une chance d’être accueilli par l’APA et au pire il sera « endormi » sans souffrance par un vétérinaire ! Ne vous contentez pas de lui déposer quelques croquettes.

Dans la même semaine nous sommes intervenus pour récupérer plusieurs chats qui ont dû être « endormis » comme :

  • 3 chatons de 3 jours abandonnés par leur mère dans un jardin en pleine chaleur, le 4eme était déjà mort quand nous les avons récupérés.
  • 1 jeune de 5 mois environ agonisant.
  • 1 adulte dans un tel état de maigreur qu’il faisait le poids d’un chaton de 3 mois!
  • 1 adulte couvert de plaies, positif à la FIV

Combien de jours, de semaines à souffrir dans la rue ?

Il faut que les mairies prennent leurs responsabilités, signalez leur tout chat errant et assurez vous qu’il est bien capturé . Soyez nombreux à demander aux maires de faire des « chats libres » !