La chronique de Lulu – Février 2017

15027612_1020600194728809_5347886488349768848_nMaman !

Je crois que ma maman est morte en janvier !

Depuis plus d’un mois on ne les voit plus, elle et sa copine, la jolie chatte angora qui vivait sur un des sites de « chats libres » suivis par l’association.

Ma maman a l’habitude de se cacher, j’espère encore qu’elle est toujours là mais ne vient plus au moment où les « nourrisseurs » amènent la bonne pâté chaude! Mais au fond de moi je sais bien qu’un mois et demi sans être vue …!!

Sa copine, elle, c’est sûr, elle a disparu et a dû aller mourir cachée quelque part. Cette jolie chatte un peu angora mais très « sauvageonne » vivait depuis environ 5 ans sur ce site qu’elle ne quittait pas. Elle avait été stérilisée par « chats des rues 63 » en même temps que son fils et une copine tigrée. Tous les 3 ne se quittaient pas, dormaient dans les abris et connaissaient bien leurs nourrisseurs, ils accouraient lorsqu’ils les voyaient ! Début janvier quand elle a été vue pour la dernière fois, elle ne s’est pas approchée de la nourriture et paraissait fatiguée. Le lendemain elle ne s’est plus montrée, les nourrisseuses l’ont cherchée en vain.

chats

On le dit, et les bénévoles de l’association le constatent, un chat dehors, même avec abri et nourriture, ne vit guère plus de 4 ou 5 ans.

Cet hiver a été trop dur ! L’association a réussi à capturer quelques animaux, épuisés, maigres … mais combien sont morts sans que personne ne s’en aperçoive !

Alors, s’il vous plait, participez à la campagne de stérilisation de l’APA.

Depuis le 1er février l’APA du Puy de Dôme fait, pendant 3 mois, une campagne de stérilisation des chats errants. Les mairies sont invitées à y participer et la fourrière Chenil Service fait les captures des chats que les maires lui signalent et les amène à l’APA pour stérilisation.

  • Faites le savoir au maximum de gens, à tous les nourrisseurs de chats.

  • Aidez à capturer les chats errants près de chez vous.

  • Prévenez vos connaissances et voisins qu’ils doivent faire identifier par tatouage ou puce électronique leur chat, sinon, celui-ci risque d’être capturé au cours de cette campagne. En effet depuis 2012 tout chat non identifié se trouvant hors de la propriété de son maître est considéré comme un animal en divagation.

  • Si le chat est sociable, l’APA le proposera à l’adoption et le sortira ainsi de la galère de la rue.

  • Pour les chats non sociables, ils seront remis sur leur lieu de capture, mais ils auront alors besoin de votre aide pour être nourris, ils auront besoin d’abris… installez des abris dans votre jardin …participez à leur suivi sanitaire! Investissez-vous dans l’aide aux « chats libres » vous aurez le bonheur de les voir se précipiter vers vous quand vous apporterez le repas !