Plus belle la vie à quatre pattes – Episode 5

Tandis que nos minous se refont une santé dans la capitale, dans leur campagne d’origine des bras s’activent  afin de les accueillir dans des conditions plus dignes que celles qu’ils y ont connues jusqu’alors.

Pioche, cisailles, faux,  fourche,  tondeuse…viennent à bout de cette nature sauvage colonisée par les ronces et permettent de dégager un bel emplacement, mi-ombre mi-soleil, le long d’un mur qui protégera des vents d’ouest.

Des « bungalows » tout confort, home-made et labellisés « Chats des rues 63 » sont posés sur des palettes généreusement fournies par un commerçant de la commune. Abris à 1, 2, ou 3 places pour respecter les affinités, de part et d’autre de la salle à manger de plein air.

Un vrai village- vacances, j’vous dis !

Une inquiétude demeure cependant : comment nos protégés vont-ils réagir à tous ces bouleversements ? Ne vont-ils pas être totalement désorientés et fuir à jamais ces lieux maudits ?

BUNGALOW