Plus belle la vie à quatre pattes – Episode 11

Chez les »Autres », ma visite pour le moins bi quotidienne est attendue par le trio. Mamy et Bastet ne réclament pas que de la nourriture : il leur faut aussi des caresses, plein de caresses. Elles ronronnent sous la brosse qui leur gratte le dos.

Je sors de ma poche une longue ficelle à laquelle est attaché un bouchon de liège. C’est la vieille qui s’en amuse le plus. Mais très vite Bastet se prend aussi au jeu.

 Quant à la troisième, j’ai beau agiter la ficelle devant elle, elle la dédaigne. Dès qu’elle a mangé, elle retourne à l’entrée de la « maison » qu’elle s’est attribuée, la plus grande, la première à l’entrée du « village ». J’ai cru comprendre que les 2 autres y dorment avec elle. Mais dans la journée, quelle que soit l’heure de ma visite, elle est là. Elle s’est auto proclamée GARDIENNE DU TEMPLE. La mine sévère, un peu renfrognée, les yeux immenses, elle me fait penser à ce portrait de TIY, la mère d’Akhénaton (le pharaon hérétique, pas le rappeur). Pas étonnant, le chat n’est-il pas originaire d’Égypte ? TIY, tel sera son nom.

L’étrange comportement de Tiy va bientôt trouver sa justification. Par deux fois, la même semaine, au matin, juste devant la première maison, j’ai sursauté d’effroi en découvrant  le cadavre d’un énorme rat aux longues incisives recourbées, venu à n’en pas douter de la rivière toute proche.

Courageuse petite minette, tu mérites bien ce nom de reine.