Orphée

 

Je m’appelle Orphée, je suis une minette tigrée et blanche d’environ 1 an et demi. J’ai connu une vie de misères.

Je suis  née dans la rue et j’y ai grandi jusqu’à 5 mois, l’association “chats des rues 63” m’a alors capturée, testée, stérilisée et identifiée. J’ai passé quelques mois chez une “nounou” qui a tenté de m’apprendre à ne plus avoir peur des “humains” et j’ai été adoptée par une jeune fille (et son père) qui voulaient bien prendre le temps de m’apprivoiser complétement.

Mais ils n’ont pas respecté les consignes de sécurité que l’association leur avait données; au bout d’à peine 10 jours, ils ont laissé la porte fenêtre ouverte en passant l’aspirateur dans la pièce où j’étais. Bien sûr, je me suis enfuie par la fenêtre! Ces “maîtres” n’ont pas voulu prendre le temps d’aider l’association à me re-capturer et j’ai ainsi passé 4 mois à vivre dans les fourrés autour de leur immeuble me contentant des quelques croquettes qu’ils déposaient devant leur fenêtre.

Les bénévoles de “chats des rues 63” ont essayé plusieurs fois de mettre leur trappe pour me récupérer, mais je restais cachée. Eux je ne les connaissais pas !

Heureusement, 2 jeunes femmes de l’immeuble m’ont repérée et pendant 1 mois elles sont venues 3 fois par jour me donner de la nourriture et me rassurer. Voyant mon tatouage dans l’oreille, elles se sont renseignées et ont contacté l’association. Elles ont mis seulement 2 jours à me “piéger” dans la trappe. Simplement en s’asseyant près de la trappe au moment où elles me nourrissaient ! Je les connaissais bien elles, je n’ai pas eu peur de me laisser enfermer dans ce piège !

“chats des rues” m’a récupérée, je suis restée craintive mais j’aime bien les caresses et je cherche une famille où il n’y a pas d’autres chats. J’ai peur des autres chats ! J’ai dû me défendre contre  certains pendant mes 4 mois de galère.